Vous êtes ici : Accueil > LES ENSEIGNEMENTS > Français - Latin

Articles

  • Rencontre avec une auteure : Nathalie Somers - 22 novembre

    Ce Vendredi 23 novembre 2018, une rencontre avec l’auteure Nathalie Somers est organisée pour parler de son livre Roslend. Le club de lecture, composé d’élèves de 4e et de 3e et monté par Mme Renoult, aura donc le privilège de pouvoir discuter du livre qu’ils ont lu avec son auteure et comprendre l’histoire de son écriture.

  • Sortie au Mémorial de Caen et au cimetière américain de Colleville - 30 mars

    Jeudi 29 mars 2018, 120 élèves de 3e, encadrés par 10 enseignants et M. le principal sont partis (tôt) le matin direction Caen et son Mémorial dédié à la 2nde Guerre Mondiale. Partis sous un soleil radieux, le temps s’est rapidement gâté, la faute sans doute à vos enfants qui ont entamé les tubes des années 80 dans le car n°3. Sur place les élèves ont travaillé très sérieusement à partir d’un livret et ont parcouru le Mémorial avec beaucoup d’intérêt, tentant par des techniques plus ou moins probantes d’écrire (...)

  • Atelier de cuisine romaine (séance 2) - 15 mars

    Ce lundi 12 mars, c’était au tour de 13 nouveaux vaillants latinistes de se plier à l’exercice de la cuisine romaine : ils ont concocté et ensuite dégusté des plats aux saveurs oubliées. Le garum n’a, une fois de plus, pas fait l’unanimité, mais presque tout le monde a eu le courage de tester. Pour cet atelier, les élèves ont préparé des dattes fourrées aux noix (apéritif), une entrée aux abricots, des lentilles aux châtaignes et du pain perdu à l’antique. Comme la première fois, les élèves ont constaté (...)

  • Atelier de cuisine romaine (séance 1) - 22 février

    Ce lundi 19 février, de courageux élèves de 5e latinistes se sont essayés à l’art culinaire des Romains de l’Antiquité… Ils ont découvert, avec l’aide de 4 élèves de 3e Segpa (qui les aidaient dans cette expérience inédite), une cuisine épicée et parfumée, mais sans sucre (les Romains ne le connaissaient pas) et très peu salée (le sel était cher). Alors, pour compenser, place au romarin, au cumin, au poivre, à l’anis vert… et au fameux garum que les Romains mettaient presque partout et parfois en grande (...)

  • Billy Elliot - 12 février

    La présentation du film :
    Le film Billy Elliot raconte l’histoire d’un jeune garçon, vivant dans le nord-est de l’Angleterre. Il vit avec sa grand-mère, son père veuf (Jackie) et son grand-frère (Tony). Billy a perdu sa mère quand il était plus jeune et doit donc s’occuper de sa grand-mère atteinte d’Alzheimer car son père et son frère sont trop occupés à défendre les mineurs.
    Billy pratique la boxe, mais son professeur remarque qu’il n’assiste plus à ses cours car, en cachette Billy s’épanouit dans la (...)

  • Evreux, année zéro - Mars 2017

    Les élèves de 4 A, B et E ont participé à un projet sur la ville d’Évreux.
    Ils ont assisté à une conférence sur la reconstruction de la ville dans les années 1950. Monsieur Hervé Dupont, architecte, a exposé les différentes phases de la reconstruction, tout en évoquant le contexte de l’après guerre.
    Puis, un groupe s’est rendu en centre-ville afin de prendre conscience du remembrement et des nouveautés architecturales liés à cette période. La visite guidée était passionnante et nous remercions très (...)

  • Dieux et déesses - Mars 2017

    Dans le cadre du cours de français les élèves de 6 B, C, D et E ont réalisé des panneaux présentant les dieux et déesses.
    Une sélection de travaux est ici proposée.

  • 6A : rencontre avec Carole Martinez au salon du livre jeunesse - 6 décembre

    Vendredi 23 novembre en partenariat avec la médiathèque d’Évreux les élèves de la 6A ont rencontré Carole Martinez au salon du livre jeunesse. Discussion autour des thèmes de l’album La Belle et la Bête et de son œuvre en général : les rapports humains, l’écriture romanesque. Cette rencontre a beaucoup plu aux élèves :
    Quand nous sommes partis du collège je n’avais jamais rencontré d’auteur, je ne savais pas du tout quoi imaginer : comment elle était, si elle était drôle ou sévère, finalement je l’ai trouvée (...)